Art Thérapie

« Le corps ne ment pas et il se souvient de tout. L’inconscient s’y loge aussi fermement que dans le psychisme et c’est une bénédiction que nous ayons maintenant des outils qui permettent d’atteindre les refoulements et de les défaire à travers la dimension physique »

Guy Corneau psychanalyste jungien
In « Le meilleur de soi » éditions Robert laffont

Aurore lors d’un atelier

Pourquoi l’Art – Thérapie ?

L’art-thérapie est une approche de l’art dont le but premier n’est pas la création d’une œuvre d’art au sens habituel du terme, mais où la chose créée sert à nous révéler dans les endroits cachés de notre grotte intérieure. Les projections de l’inconscient amenées au grand jour, ouvrent la porte à se découvrir de façon nouvelle. Le corps, la voix et la parole sont les instruments immédiats et directs par lesquels nous nous exprimons dans les ateliers.

C’est la créativité qui donne un sens à l’être, le fait exister, le met au monde en accouchant de soi-même. Le corps est le creuset qui engrange les mémoires des blessures qui se diront par le langage du corps, indicibles en mots. Relier le côté droit et le côté gauche, la raison et l’intuition, le corps et l’esprit. La terre et le ciel, en soi. Le corps englobe avec lui, la psyché, les émotions, les différents niveaux d’énergies, c’est pourquoi nous abordons l’être dans sa globalité, pour aller vers la reconstruction de son unité.
Les Publics concernés : Toute personne désirant faire un travail personnel par la voie de la créativité, notamment dans un changement de vie, un passage difficile …

Dans le cas d’un travail en structure psychiatrique :
L’écoute attentive de ce qui sera possible et utile au patient, en collaboration directe et étroite avec le médecin et l’équipe soignante, déterminera le choix du ou des outils et de l’évolution au cours du travail. L’expérience dans l’utilisation de ces outils dans divers contextes nous a encouragé à développer cette recherche.
Les exercices sont évidemment adaptés aux possibilités des patients, ainsi même quelqu’un qui a perdu l’usage de ses jambes peut en faire, il pourra aussi chanter…

Emilie et Sylvie lors d’un atelier…

Ici pas d’intermédiaire nous avons tous un corps et une voix, la plupart du temps de façon inconsciente. Ce qui est créé devient miroir éclairant des espaces autres en nous-même par des exercices – expériences simples et accessibles à tous.
L’art -thérapie amène à la permission de contacter au plus profond de soi des réponses, c’est d’ailleurs le seul endroit où l’on puisse vraiment les trouver. N’ayez plus peur de votre artiste intérieur, car il est la clé pour aller à la rencontre de soi-même en ouvrant d’autres espaces, il est votre guérisseur. Il est l’Aimant.

Les Outils :

¤ le Yoga :

C’est une science ancestrale de guérison du corps et de l’esprit (en Inde il fait partie de la formation dans les facultés de médecine !). La Kundalini est le serpent symbolique de Conscience-Energie qui anime l’être humain. C’est une technique dynamique ancestrale qui touche à toutes les dimensions de l’être : physique, énergétique, émotionnelle et spirituelle. Elle aide à prévenir la maladie, élever la conscience et gérer le stress. Stimulant et apaisant, ce yoga comprend des techniques qui rééquilibrent les systèmes nerveux, digestif, glandulaire et l’ensemble de l’être. Il procure une meilleure qualité de sommeil et de récupération. C’est une technique traditionnelle où des mouvements dynamiques et puissants sont associés au souffle et au son. Un outil précieux pour une vie plus sereine et plus consciente plus ouverte sur soi et sur le monde

 

¤ Le Mouvement pour aller vers la Danse :

Des exercices simples sont proposés pour redécouvrir le corps, se réconcilier avec lui, l’assouplir, lui redonner vie même si c’est infime dans certains cas. C’est un travail qui centre et structure le corps en même temps que l’esprit en les réunifiant, en retrouvant le chemin de la communication avec le corps et l’enraciner. La joie de danser en découvrant une nouvelle façon de voir et sentir son corps en l’abordant depuis l’intérieur. Danser avec le souffle et prendre conscience de l’architecture physique et subtile du corps. S’enraciner, écrire dans l’espace, s’ancrer dans l’axe central, s’ouvrir pour laisser se dire l’état intérieur… Nous explorons la mémoire des sensations pour les repositionner à leur juste place.

L’humour, l’imaginaire, l’énergie et la sensibilité nous emmènent loin de tout climat de compétition. C’est une approche qui contacte notre potentiel créateur dans un rapport espace-temps, énergie, rythme, forme, vie intérieure.

¤ Les Improvisations :

Une mise en scène et des exercices-clés sont donnés comme points de départ du thème exploré. A l’aide de tous les outils, nous y explorons les mystères de l’être. Des propositions de mise en scène, sont points de départ à un voyage intérieur, où la créativité est stimulée et la mémoire du corps interrogée.

C’est un moyen d’exprimer par le corps, les émotions, des lieux de soi inexplorés qui ouvrent de nouvelles perspectives pour une vie plus savoureuse. Ici, on oublie la technique pour s’ouvrir à ce qui émerge de notre espace intérieur en stimulant l’intuition.

C’est aussi un espace de communication avec les autres non verbale, intuitive, sensible, basée sur l’écoute, l’attention, la vigilance.

C’est un temps privilégié pour se ressourcer, par des outils de créativité comme le yoga, la danse le dessin et la sculpture.

Un travail qui va ouvrir des portes sur un espace dans lequel les secrets vont pouvoir se dire. Des blessures vont avoir la possibilité de s’exorciser, puis de se reprogrammer de façon positive.

¤ De la Voix vers le Chant :

Explorations de la voix : le cri, expulsant, libérateur, les sons, des espaces sonores pour redécouvrir la voix, l’ouvrir, la débloquer, la relier au corps, apprendre à oser.
Et aussi pour découvrir notre vraie voix, dénouer les nœuds psychiques par l’ouverture de l’espace sonore.. Une approche originale qui relie occident et orient – 2 techniques complémentaires. Un travail qui tend vers l’harmonisation globale de l’être. Chanter agit sur la glande hypophyse, chef d’orchestre des « horloges » du corps, qui active la sensation de joie

[ photos : Vladimir Marcovic ]Poum i lors d’un vernissage

Si vous êtes intéressé et souhaitez nous contacter Cliquez ici