Nouveautés

Le livre de Poumi sur sa recherche en danse est paru aux éditions Accarias l’Originel et est désormais disponible au Char du soleil et en librairies…

Une conférence participative eut lieu le 3 novenbre à la librairie Cornaline 62 rue Saint Lazare 75009 Paris, prochaine au mois de mars 2018

Le Livre : Dansez ! de Poumi Lescaut

      lire la préface: Préface de Patrice van Eersel
DANSEZ !
Le corps, livre de connaissance
Le corps est un univers à rencontrer d’urgence. « Dansez ! » s’adresse aux
danseurs et à tous ceux pour qui le corps est le point de départ de la connaissance.
Le livre propose des outils pour que chacun trouve sa propre créativité.
La danse y est vécue comme outil de transformation en englobant l’être
entier, physique, subtil, en déshabituant le regard, qui alors s’élargit.
« Ce livre est un puzzle merveilleux. Une combinaison inclassable.
On y trouve des cosmogonies, des envolées esthétiques et des considérations
scientifiques, des témoignages spirituels et beaucoup de souvenirs
extraordinaires, notamment rapportés d’Inde… Dans ce livre, on
trouve aussi de très intéressantes considérations sur le mouvement, sur
le corps, le rythme, la respiration, l’énergie, l’espace-temps, le vide… »
Extrait de la préface
Le travail de recherche de Poumi, chorégraphe, danseuse, art thérapeute
relie les savoirs d’Orient et d’Occident au travers d’une
étude expérimentale de terrain sur une cinquantaine d’années.
Un livre de 360 pages (avec photos) – 23 € (prévoir 6€ en plus de frais d’envoi) ÉDITIONS ACCARIAS – L’ORIGINEL

 


Ce qu’ils ont dit de « DANSEZ ! »…Extraits

Carolyn Carlson :

What a monumental informative, beautiful and profound book of your memories brought to the present. To share with the world your ART and spiritual paths are paramount, philosophies that touch humanity for an in-depth experience….so much needed in the times that we are living today. The photographs and inserts of quotes are a testimony of the great artists who have passed this way.

Plus your own writings of dance as essential for the silence of the body to speak alone without words. Through Image and Song of the Soul your indelible traces! Your journeys to arrive, earth meeting the cosmos, a yearning that has been over your many years of dedication reaching the summit in the power of the human intelligence without limits, to pursue that which belongs to us, the insights of illumination from within.


Thierry Cazals :

…Dans ton livre la densité se double d’une permanente fluidité …Tous les arts convergent vers le même vide où se love la Présence …Ton livre est vraiment riche et habité, on t’y sens en train de danser et de transmettre la danse à chaque ligne… Il se lit très facilement, il est fluide, vivant, clair et inspirant (même pour un non-danseur : ce qui est mon cas !)…

Et surtout, la qualité première, c’est qu’on te reconnaît pleinement dans ce que tu écris.

On sent une expérience derrière, une présence, un parcours, ce n’est pas un simple cours théorique ou abstrait.

J’ai beaucoup aimé aussi tout ce que tu racontes sur ton rapport à l’Inde, et sur ton parcours personnel…

 

Patrice van Eersel :

…Dans ce livre, on trouve aussi de très intéressantes considérations sur le mouvement, sur le corps, le rythme, la respiration, l’énergie, l’espace-temps, le vide… Et même quand elles tendent vers la théorie, ces considérations sont toujours enracinées dans une pratique que l’on sent ancienne, profonde. Mieux qu’un savoir, c’est une connaissance, qui nous touche en profondeur. Au fil des pages, vous tombez parfois sur des exercices pratiques issus d’ateliers d’art-thérapie longuement éprouvés toujours en relation amoureuse avec les autres, l’univers et les éléments. Car Poumi Lescaut, qu’elle nous parle de danse, de yoga, de peinture, d’écriture ou de tout autre forme d’expression créatrice, est toujours à la fois celle qui danse et celle qui enseigne la danse aux autres….elle nous rappelle le gigantesque éventail de possibilités qui s’offre à l’humanité en quête de plaisir et de joie. En quête de l’inatteignable. En quête d’elle-même.


Paru dans le Journal du Yoga de novembre 2018